Comprendre les conséquences économiques du brexit en moins d’une minute

Comprendre les conséquences économiques du brexit en moins d'une minute

Contexte

23 juin 2016 : référendum britannique sur le Brexit

51,9 % pour le “leave”

29 mars 2017 : activation de l’article 50 TFUE

⇒ Déclenchement de 2 ans de négociations pour sortir de l’Union Européenne

Conséquences post-referendum

Croissance de 2% du PIB prévue en 2017

⇒ Par la hausse de 6% des rentrées fiscales et de la consommation

Baisse de la valeur de la livre de 20% entre 2016 et 2017 

⇒ Inflation importée de 1.6% en décembre 2016

Conséquences en absence d’accord

• Fuite des activités bancaires et financières

Relocalisation des activités bancaires dans l’UE 

⇒ Deutsche Bank : menace pour 4000 emplois britanniques 

-Perte du « passeport financier » 

⇒ Relocalisation des activités de trading et de vente dans les autres Etats membres

• Diminution des échanges commerciaux

 -Etablissement d’un droit de douane à hauteur de 10% 

 -Liberté de fixation des taux et exonérations de TVA :  taux d’imposition à 17 %

Dumping fiscal pour l’attractivité des entreprises


TERMES TECHNIQUES :

Passeport financier : droit pour les entreprises de l’espace économique européen de vendre leurs produits et services dans l’ensemble des Etats membres

⇒ Nécéssaire pour les activités de collecte de dépôt, de trading de dérivés, d’émission de crédits et d’obligations, de gestion de portefeuille

Dumping fiscal : pratique délibérée de baisser certains impôts en dessous du niveau pratiqué par les autres Etats concurrents pour attirer les entreprises

 

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *