Législatives au Royaume-Uni : ce qu’il faut savoir

Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste. Photo: Sky News

Contexte

17 avril 2017 : Theresa May annonce la tenue d’élections législatives anticipées le 8 juin

 Renforcer la majorité absolue des conservateurs

 Obtenir une légitimité renforcée dans les négociations Brexit

Résultats 

318 sièges pour le parti conservateur (-12)

 Perd sa majorité absolue (326 sièges) 

262 sièges pour le parti travailliste (+32) 

35 sièges pour le Scottish National Party (-21)

12 sièges pour les libéraux-démocrates (+3)

23 sièges pour les autres partis

Conséquences

Accord entre les conservateurs et le PUD (parti unioniste démocrate : 10 sièges)

Formation d’un nouveau gouvernement par Theresa May et le PUD

Baisse de 2% de la valeur de la livre sterling vendredi 9 juin

 À 1,2686 livre pour 1 dollar



 

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *