Une fiche pour comprendre la crise politique au Venezuela

Crise politique au Venezuela - RFI

Contexte

14 avril 2013 : Victoire de Nicolas Maduro à l’élection présidentielle

⇒ 50,66% des voix

6 décembre 2015 : Victoire de la Table de l’unité démocratique (coalition de l’opposition) aux élections législatives

 109 sièges contre 55 pour le parti socialiste chaviste

Guerre institutionnelle 

20 Octobre 2016 : Suspension du processus de référendum révocatoire par le conseil national électoral pour fraudes

25 octobre 2016 : Ouverture d’un procès en destitution contre le Président par le Parlement

1er avril 2017 : Décision de la cour suprême de s’arroger les pouvoirs du Parlement

3 avril 2017 : La cour suprême renonce à cette décision

7 avril 2017 : Inéligibilité de 15 ans pour Henrique Capriles (opposant de Maduro)

Protestations populaires

1er avril 2017 : Manifestation contre la décision de la cour suprême réprimée 

20 morts et 600 arrestations

19 avril 2017 : Rassemblement « Mère de toutes les manifestations » réprimée

  ⇒ 3 morts et 30 arrestations

Futures échéances politiques

1er mai 2017 : Annonce de la formation d’une assemblée nationale constituante pour modifier la constitution

marginaliser l’Assemblée nationale dominée par l’opposition

8 mai 2017 : Nouvelle manifestation  pour lutter contre la possible nouvelle assemblée constituante

Octobre 2018 : Élections présidentielles au Venezuela


Termes techniques

-Référendum révocatoire de mi-mandat : consiste à permettre la révocation d’un président une fois la moitié de son mandat effectué

-Assemblée constituante : composée de 500 membres dont 250 élus sur la base ouvrière et investie de tous les pouvoirs étatiques dont ceux du Parlement

Encore 3 minutes à perdre ? Voir l’analyse de ces faits ! 



    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *